13/01/2007

défoule

Foule lancinante

errance fascinante

parmi les terriens

pas de temps pour rien

et pourtant je traîne

ma tête m'entraîne

vers trop de suppositions

je ne veux pas avoir raison

jouet de mes émotions

vaines élucubrations

la cité m'est-elle interdite ?

cécité, onde de moi, honte de moi ?

le mystère reste entier

la misère m'a gagnée

 

 

 

17:43 Écrit par fab | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

foule sentimentale .....
pour quelq'un qui ne lis pas de bandes dessinées , tu conais les cités obscures .. .

Écrit par : brou | 21/03/2008

Les commentaires sont fermés.